Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.
Wishlist

Les enrênements

Bien utilisés, les enrênements sont les compléments efficaces du travail quotidien visant à muscler le dos dans le bon sens.

Ils sont tous plus ou moins d’une utilisation délicate et ne devraient être employés que par des cavaliers expérimentés ou sous les conseils d'un moniteur.

Lors des premières utilisations, il sera réglé plutôt lâché pour que le cheval comprenne l’attitude qui lui est demandée, sans risque d’accident.

Pour les enrênements agissant sur la nuque, on procédera à une "initiation" du cheval, en lui montrant à l’arrêt, qu’il doit baisser la tête quand il y a pression de celui-ci sur la nuque.




Les premières séances devront être de courte durée (au maximum 10 min à chaque main) et espacées.

La progression dans le travail ne doit en aucun cas se faire sous la contrainte des forces mécaniques. Le cheval doit comprendre progressivement que la bonne attitude est celle qui lui procure le plus de confort au niveau de sa bouche et de sa nuque en cédant à la pression.

Le gogue : Il peut être utilisé en longe ou monté. Le montage se fait sous forme de triangle. Un ensemble de lanières est fixé à la sangle au niveau du surfaix entre les antérieurs. Il est prolongé par des cordelettes qui coulissent dans l’anneau du mors de filet et dans des poulies fixées à la têtière.

Les martingales à anneaux : Ont pour but de limiter les mouvements intempestifs vers le haut dans le travail et encadrent le cheval dans un couloir de rênes.

Collier de chasse avec martingale : Il a le même usage que la martingale, avec en plus d’éviter que la selle ne glisse en arrière. L’idéal est d’avoir des élastiques sur les lanières du collier de chasse, car cela donne plus de confort dans les mouvements de votre cheval.

Vos récompenses

Mon compte

Contact

Menu

Choisissez votre boutique

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter